www.solutions-
impressions.com et .fr

Nos sites :
    Service Client : 06 15 07 95 00 -    Prepresse : 06 15 07 95 00    Fax : 09 72 47 78 49    Repondeur : 06 15 07 95 00 Demande Contact   Demande devis   S'inscrire a la newsletter   Images HD gratuites   Marches, appels d'offres   Nos pdf conseils   Glossaire, Lexique
Lexique : près de 2.000 termes expliqués en Imprimerie - Pao - Prepresse - Edition - Informatique - Internet - Réseaux ...
Dialoguez en direct
Identifiez-vous avec un email, ou un n° client (C411...)Actuellement disponible :
Bernard Hélène Daniele
Commencer la discussion
Commandez en confiance Controle_fichier_gratuit.jpg Ecoute_conseils.jpg 30_ans_experience.jpg 3_clics_panier72ppp.png Fabrique_en_France.jpg PaySecure.jpg Livraison_gratuite.jpg
Signaler une erreur Dictionnaire, lexique des termes de l'imprimerie, de la communication :

Dictionnaire, lexique des termes de l'informatique, des réseaux et de l'internet :
  • En ligne Équipement ou application nécessitant une liaison avec un autre équipement.
  • Enchères en ligneEnchères en ligne mettant en relation acheteurs et vendeurs sur un site Web spécialisé. Le site peut être un simple intermédiaire rémunéré sur les transactions passées, ou partie prenante dans le commerce (regroupement de fournisseurs ou d’acheteurs d’un marché spécifique).
  • Enchères inverséesPrincipe d’achat sur Internet où l’acheteur fixe le prix de vente qu’il souhaite obtenir et où il attend les offres des fournisseurs.
  • Enseignement Assisté par OrdinateurOn limite généralement ce thème aux apprentissages simples (tutoriel, didacticiel etc).
  • Entité-relation (modèle)Modèle qui a amené les bases de données relationnelles (SGBDR) et qui considère aussi bien les entités (“M. Dupont”) que les relations qui les relient (“est client”).
    Ce modèle est basé sur la théorie mathématique des relations d’ordre. La méthode Merise est spécialement adaptée à la description et au développement de systèmes d’information de ce type.
  • Entrepot de donnéesBase de données ou ensemble de bases de données, centralisant l'ensemble des informations extraites des différents systèmes de gestion d’une entreprise et dans lesquelles les utilisateurs finaux puisent avec des outils de restitution et d'analyse.
  • Enterprise Service BusArchitecture de système d'information répartie définit par Gartner. Elle met l'accent sur les services, reliés par un bus applicatif à base de connecteurs d'applications JCA (J2EE Connector Architecture) et utilisant comme format pivot XML.
    Ce système, très voison des EAI, s'en distingue, outre par une volonté marketing, par des technologies de type services web et une volonté de sim
  • Enhanced Integrated Drive ElectronicsProposition de norme pour l'échange de documents entre systèmes GED, fondée sur XML et proposée par l'APROGED - Evolution de la norme IDE qui permet de connecter 4 et non 2 disques. Principalement utilisée par les disques durs, elle permet aussi de relier des périphériques à la norme Atapi.
  • Enterprise Marketing AutomationApplication de gestion de campagnes marketing.
  • Enterprise JavaBeanComposant applicatif de la plate-forme J2EE écrit en Java.
    Les EJB permettent de constituer un système d’information distribué.
  • End-spanDans une architecture PoE (Power over Ethernet), configuration où le courant d'alimentation est injecté sur le cordon Ethernet par le commutateur (switch) lui-même.
  • Enhanced Data Rates for Global EvolutionEvolution des normes de téléphonie mobile GSM / GPRS. Elle permet un accès haut débit à Internet et à des contenus multimédias comme la musique ou la télévision depuis un téléphone mobile ou un ordinateur portable. Consitue une étape économique vers l'UMTS (c'est pourquoi on l'a baptisée 2,75 G),
  • Entreprise Content ManagementLa gestion des contenus pour les entreprises. Cela couvre toute l'information véhiculée sur les documents entrants, les documents sortants, les documents internes et les publications : capture, acquisition, création, composition, diffusion, partage etc
  • Enterprise Resource PlanningLe PGI (Progiciel de Gestion Intégré) est une application logicielle en ligne ayant pour fonction de coordonner les activités de l'entreprise autour d'un même outil. On y trouvera essentiellement des outils de travail collaboratif (« groupware) et de gestion de flux de travaux ou automatisation de processus (« workflow). Exemples d’ERP : Compiere, OBM, Dolibarr, ERP5,…
  • Enhanced Messaging ServiceNorme utilisée sur les téléphones mobiles et qui peut concaténer jusqu´à 255 SMS en un seul message. Elle permet l’échange de sonneries, logos, photos etc
  • ENterprise System CONnectionProtocole de transmission à haute vitesse pour les connexions par fibre optique entre un mainframe IBM et les équipements de stockage. Déjà ancien, il permet une transmission jusqu'à 10 km.
  • Encapsulating Security PayloadSous-protocole de sécurité de IPSec qui assure la confidentialité par encapsulation.
  • Encrypting File SystemSystème de cryptage de fichiers intégré à Windows 2000 qui permet de crypter les fichiers ou les dossiers sur un ordinateur local.
    Le système d’exploitation crypte automatiquement les fichiers lors de leur enregistrement et les décrypte lorsque l’utilisateur les ouvre à nouveau.
    Les fichiers sont cryptés à l’aide d’une clé symétrique unique pour chaque fichier. Ensuite, la clé de cr
  • Enterprise Risk ManagementSystème de gestion des connaissances qui permet de répertorier les risques industriels d'un situation donnée, permet leur analyse, leur modélisation et la mise en oeuvre de solutions préventives et curatives.
  • EPICArchitecture des microprocesseurs 64 bits Itanium (Intel).
    Le compilateur a la charge de préparer la parallélisation des traitements (d'où Explicitly), contrairement aux technologies précédentes ou le processeur devait prédire les branchements probables à mesure.
  • EPROMMémoire qui, contrairement aux RAM, conserve les données après coupure du courant. Les EPROM sont utilisées notamment pour stocker des paramètres de configuration ou des programmes de démarrage.
  • EPCSystème de codification international, analogue à la codification EAN, mais appliqué à la RFID.
    L'EPC est défini par la l'EPC global, joint venture entre EAN International et l'Uniform Code Council.
  • ERPLe PGI (Progiciel de Gestion Intégré) est une application logicielle en ligne ayant pour fonction de coordonner les activités de l'entreprise autour d'un même outil. On y trouvera essentiellement des outils de travail collaboratif (« groupware) et de gestion de flux de travaux ou automatisation de processus (« workflow). Exemples d’ERP : Compiere, OBM, Dolibarr, ERP5,…
  • ERMSystème de gestion des connaissances qui permet de répertorier les risques industriels d'un situation donnée, permet leur analyse, leur modélisation et la mise en oeuvre de solutions préventives et curatives.
  • ErgonomieL’ergonomie d’un site a pour objectif de rendre facile la découverte et l’utilisation de ses pages. Il s’agit donc d’agir sur l’aspect, l’organisation, la bonne lisibilité et la compréhension aisée de l’interface. L’étude de l’ergonomie d’un site va de pair avec celle de son esthétique et il se doit d’allier les deux.
  • Erasable Programmable Read Only MemoryMémoire qui, contrairement aux RAM, conserve les données après coupure du courant. Les EPROM sont utilisées notamment pour stocker des paramètres de configuration ou des programmes de démarrage.
  • Erbium Doped Fiber AmplifierRépéteur utilisé pour amplifier les signaux sur les fibres optiques longue distance.
  • ESBArchitecture de système d'information répartie définit par Gartner. Elle met l'accent sur les services, reliés par un bus applicatif à base de connecteurs d'applications JCA (J2EE Connector Architecture) et utilisant comme format pivot XML.
    Ce système, très voison des EAI, s'en distingue, outre par une volonté marketing, par des technologies de type services web et une volonté de sim
  • eSataNorme d'interface pour disque externe utilisant le protocole SATA (prévu à l'origine pour disque interne).
  • ESCONProtocole de transmission à haute vitesse pour les connexions par fibre optique entre un mainframe IBM et les équipements de stockage. Déjà ancien, il permet une transmission jusqu'à 10 km.
  • ESPSous-protocole de sécurité de IPSec qui assure la confidentialité par encapsulation.
  • ETEBACNormes d’échange de données informatisées (EDI) entre les banques et leurs clients.
  • ETLApplication paramétrable qui permet d’extraire les données de l’entreprise pour les consolider et créer ainsi les datawarehouses de l’entreprise.
  • EthernetProtocole de communication de bas niveau constitué de câbles, de cartes et d'un logiciel permettant à des ordinateur de communiquer entre eux sur un réseau local. L'Ethernet standard permet de communiquer à 10 Mbit/s, l'Ethernet 100 Base-T à 100 Mbits/s, et l'Ethernet 1000 Base-T à 1 GBit /s
  • Europe, Middle East, AfricaAvec l’Asie, un des éléments de l’”autre partie du monde”, vu des USA.
  • Europay, MasterCard, VisaNouveau standard international de cartes à puce, commun aux deux réseaux Visa et MasterCard, lancé en février 2002 et mis en service entre 2002 et 2003. Il assure une meilleure sécurité et permet aux banques d'offrir de nouveaux services à leurs clients (porte-monnaie électronique, points de fidélité, programmes marketing, transports, téléphonie…), en plus des fonctions traditionnelles de pai
  • European Geostationary Navigation Overlay ServiceProjet européen d'amélioration du positionnement par satellite, destiné notamment à partir de 2005 à la navigation aérienne.
    Il combine les informations du système américain GPS, du système russe GLONASS ainsi que 3 satellites géostationnaires européens et un réseau de stations au sol, pour fournir une précision de quelques mètres contre une vingtaine de mètres actuellement.
    Il est c
  • EVBVersion allégée du langage Visual Basic (Microsoft) destiné au Pocket PC.
  • ExécutableProgramme qui après compilation est directement compréhensible par le processeur. A opposer aux programmes interprétés.
  • Extension Terme parfois utilisé pour désigner la dernière partie composant un nom de domaine. Exemple: ".fr" dans "afnic.fr" . Synonymes : Suffixe, TLD, ccTLD (type), gTLD (type).
  • ExternalisationAction de sous-traiter une fonction de l’entreprise à une société tierce spécialisée. Pour l’informatique, on emploi plutôt “infogérance”.
  • ExtranetType de réseau privé autorisant des accès sélectifs entre des sites intranet, limité à une population identifiée, voire comportant une ouverture à des sites Internet. Un extranet est souvent mis en place pour connecter, par exemple, une entreprise et ses filiales, diverses représentations d’une administration, etc. On peut y accéder de l’extérieur de l’entreprise, généralement avec un mot de passe ou un code, souvent par le site internet. Par extension, le mot extranet peut désigner un site basé sur ce genre de réseau.
  • Extraction, Transformation and LoadingApplication paramétrable qui permet d’extraire les données de l’entreprise pour les consolider et créer ainsi les datawarehouses de l’entreprise.
  • Explicitly Parallel Instruction ComputingArchitecture des microprocesseurs 64 bits Itanium (Intel).
    Le compilateur a la charge de préparer la parallélisation des traitements (d'où Explicitly), contrairement aux technologies précédentes ou le processeur devait prédire les branchements probables à mesure.
  • eXtensible HyperText Markup LanguageLangage de balisage destiné à l’écriture des pages pour le web et transposition du HTML. Basé sur XML, il introduit essentiellement des règles d’écriture et un plus strict respect des normes. Il n’y a pas de différence de fonctionnalité avec HTML ce qui permet aux pages écrites dans ce dernier de facilement être converties. La prochaine évolution sera XHTML5, en cours de développement.
  • eXtensible Markup Language Le XML est un langage de description de document. Plus évolué que le langage HTML, il introduit plus d'interactivité au sein des pages et repose sur une description sémantique des éléments de la page. Norme du consortium W3C qui s’est imposé comme base pour différents formats d’échange
  • Extended Binary Coded Decimal Interchange CodeMode de codage des caractères et des symboles sur 8 positions binaires mis au point par IBM pour ses grands systèmes
  • External Serial ATANorme d'interface pour disque externe utilisant le protocole SATA (prévu à l'origine pour disque interne).
  • Executive Information SystemSuite logicielle permettant de réaliser des tableaux de bord à partir des données de l’entreprise.
  • Expand bannerSur un site web, bannière publicitaire qui se déploie automatiquement lors de la consultation de la page.
    Son efficacité est proportionnelle à la surprise visuelle qu’elle provoque et inversement proportionnelle à l’irritation qu’elle fini toujours par susciter.
  • Extended Data OutType de mémoire vive (DRAM) utilisée pour les ordinateurs de type Pentium (première génération) et utilisant un principe d'accélération consistant à adresser la colonne de données suivante pendant la lecture d'une colonne.
Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web
Nous vous informons que pour l'instant nous ne stockons aucun cookies lors de votre navigation sur tous nos sites - En savoir plus - OK