www.solutions-
impressions.com et .fr

Nos sites :
    Service Client : 06 15 07 95 00 - atelier.9@wanadoo.fr   Prepresse : 06 15 07 95 00    Fax : 09 72 47 78 49    Repondeur : 06 15 07 95 00 Demande Contact   Demande devis   S'inscrire a la newsletter   Images HD gratuites   Marches, appels d'offres   Nos pdf conseils   Glossaire, Lexique
Lexique : près de 2.000 termes expliqués en Imprimerie - Pao - Prepresse - Edition - Informatique - Internet - Réseaux ...
Dialoguez en direct
Identifiez-vous avec un email, ou un n° client (C411...) Actuellement non disponible :
Bernard Hélène Daniele
Envoyer un email
Commandez en confiance Controle_fichier_gratuit.jpg Ecoute_conseils.jpg 30_ans_experience.jpg 3_clics_panier72ppp.png Fabrique_en_France.jpg PaySecure.jpg Livraison_gratuite.jpg
Signaler une erreur Dictionnaire, lexique des termes de l'imprimerie, de la communication :

Dictionnaire, lexique des termes de l'informatique, des réseaux et de l'internet :
  • ANTLangage et interpréteur Open Source développé par l'Apache Software Foundation pour effectuer les tâches de compilation d'applications et d'exécution de procédure, d'une manière analogue aux .bat de MS/DOS (en plus puissant, toutefois), ou plutôt à Make sous Unix.
    Le paramétrage est décrit dans des fichiers XML.
    Ecrit en Java, il est multiplateformes.
  • ANSIOrganisation américaine chargée de définir des normes; équivalente à l'AFNOR pour la France et la DIN pour l'Allemagne. www.ansi.org/
  • Analyse décisionnelleTechniques d'organisation et outils de travail pour la gestion des informations et des documents stratégiques. La business intelligence comprend principalement : la gestion des données de l’entreprise (datawarehouse et ETL) l’exploration de ces données (datamining) la prise de décision (décisionnels).
  • Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets Méthode d'analyse des systèmes utilisée pour le développement des produits et des procédés afin de réduire le risque d'échecs et de documenter les actions à entreprendre.
    Les principaux points sont :
    - évaluer les effets et l'échec potentiel d'un produit,
    - identifier les actions correctives qui pourraient diminuer le risque d'échec,
    - documenter le processus.
    Il existe tro
  • Analyse du cycle de vieAnalyse des impacts environnementaux des activités ou d'un produit pendant tout son cycle de vie, de la production des matières premières au traitement de fin de vie.
  • AncreZone de texte ou d'image dans une page hypertexte qui provoque une action quand on clique dessus; l'ancre détermine le début et la fin des liens hypertexte; équivalent aux signets que l'on trouve dans Microsoft Word.
  • AnnexerAjouter un fichier à un envoi électronique ou un document papier à un autre.
  • AntémémoireMémoire tampon de faible quantité qui réduit le temps de traitement.
  • Anti-virus Logiciel permettant de détecter un virus et de le détruire avant qu'il ne contamine la machine.
  • AntispamQualifie un logiciel qui filtre les e-mails pour éliminer les spams.
  • AnchorZone de texte ou d'image dans une page hypertexte qui provoque une action quand on clique dessus; l'ancre détermine le début et la fin des liens hypertexte; équivalent aux signets que l'on trouve dans Microsoft Word.
  • APSApplication utilisée pour les planifications complexes des flux logistiques ou pour les prévisions (approvisionnement, ventes, transports). Elle s’interface avec les données de l’entreprise et fait appel à des calculs mathématiques statistiques.
  • APNIC Asia Pacific Network Information Center - Organisation à but non lucratif en charge des ressources IP pour les zones Asie et Pacifique. APNIC est l'un des quatre centres internet régionaux (en anglais " Regional Internet Registries" [RIR]) qui existent dans le monde. Il assure la coordination administrative et technique des fonctions adressage et routage à travers le réseau (attribution d'adresses IP, numéros AS). www.apnic.net/ (http://www.apnic.net/) Les autres RIR : ARIN, LACNIC, RIPE NCC.
  • APIInterface normalisée permettant à un logiciel de faire appel aux fonctions d'un autre programme déjà disponible sur une machine.
  • APSLLicence utilisée par Apple pour les développements sous Darwin.
  • APS (PlatePlates-forme définit par Gartner comme un assemblage intégré de trois technologies d'exécution fondamentales :
    - une plate-forme d'exécution de composants et de services métier réutilisables (généralement, un serveur d'applications) ;
    - une plate-forme d'intégration applicative (généralement, une suite d'intégration)
  • Appel gratuitProcédé permettant à un visiteur d’un site Internet de communiquer directement avec un télé-opérateur pendant la connexion. Ce système est utilisé pour réaliser des ventes ou fournir un renseignement personnalisé.
  • ApplianceSe dit d’une solution conjuguant hard et soft pour fournir une solution immédiatement opérationnelle. En général, il s’agit d’un ordinateur sommaire, tournant le plus souvent sous Linux, chargé d’une application directement utilisable. On trouve sous forme d’appliance, des serveurs e-Mail, des solutions de stockage NAS ou des boîtiers de sécurité réseau ou Internet.
  • Application compositeApplication qui fait appel à plusieurs ressources pour obtenir un nouveau service métier.
    Les applications composites sont généralement installées en périphérie des grands systèmes (ERP, CRM etc) et apportent aux utilisateurs de nouvelles fonctionalités immédiatement exploitables.
    On traduit parfois "mashup" par application composite, ce qui peut être un abus de langage lorsqu'il
  • AppliquetteUne applet est un petit programme écrit en Java qui s'insère dans les pages HTML. Ce programme est ensuite interprété et exécuté par le navigateur avec la machine virtuelle Java.
  • AppletUne applet est un petit programme écrit en Java qui s'insère dans les pages HTML. Ce programme est ensuite interprété et exécuté par le navigateur avec la machine virtuelle Java.
  • ApacheA PAtCHy sErver = logiciel à utilisation libre qui permet d’animer un serveur WEB HTTP, surtout utilisé avec PHP et mySQL sous Linux.
  • Application To ApplicationDans les architectures distribuées, processus où, grâce à la standardisation des protocoles d’échanges, une application A peut entrer automatiquement en relation avec une application B qui effectuera pour elle le service pour lequel elle est programmée.
  • Apple Interchange File FormatFormat de fichier audio créé par Apple et Silicon Graphics semblable au WAV. Les fichiers ont pour extension aif ou ief.
  • Application Service ProviderFournisseur de service pratiquant un mode de commercialisation par location d’une application, autrement nommée SaaS (Software as a Service). L’application est mise à disposition à distance (sur un serveur) et à la demande, l’utilisateur ne payant qu’en fonction de son utilisation.
  • Application Programming InterfaceInterface normalisée permettant à un logiciel de faire appel aux fonctions d'un autre programme déjà disponible sur une machine.
  • AppleScriptLangage de script d’Apple qui permet l’automatisation des tâches répétitives sur les Macintosh. Il est relativement souple et puissant.
  • Apple Public Source LicenseLicence utilisée par Apple pour les développements sous Darwin.
  • Application Platform SuitePlates-forme définit par Gartner comme un assemblage intégré de trois technologies d'exécution fondamentales :
    - une plate-forme d'exécution de composants et de services métier réutilisables (généralement, un serveur d'applications) ;
    - une plate-forme d'intégration applicative (généralement, une suite d'intégration)
  • Apple Desktop BusPort spécifique au Macintosh permettant de brancher un clavier et une souris, en les chaînant. Apple utilise maintenant USB pour cet usage.
  • AppleTalkProtocole de transmission utilisé par les machines Apple (Macintosh et imprimantes). Il emprunte les voies matérielles LocalTalk (assez lent) ou maintenant Ethernet (qui s’appelle alors EtherTalk). Sous Ethernet, les trames AppleTalk sont encapsulées dans TCP/IP, ce qui pose parfois des problèmes d’identification.
  • Apple Remote AccessStandard Apple permettant l’accès à distance aux réseaux d'ordinateur Macintosh grâce à un modem. Il assurait la sécurité à l’aide d’un retro-appel.
  • Application Lifecycle ManagementSystème qui prend en charge la gestion des développements applicatifs :
    - définition des besoins
    - analyse
    - suivi du développement
    - assurance qualité et conformité
    - déploiement
    La mise en oeuvre d'une solution d'ALM doit aider à obtenir la solution logicielle voulue dans les délais voulus.
  • Application miningTechnologie d'analyse du code source des applications permettant d’extraire automatiquement les informations techniques (nom des procédures et des variables, interfaces, organigrammes etc).
    Elle est utile aussi bien lors de la programmation pour accélérer la documentation et garantir la qualité, que lors des opérations de maintenance, qui nécessitent souvent une redécouverte des appli
  • ARISOutil de modélisation des processus métier de l’entreprise (BPM).
    On le doit au professeur Scheer qui est aussi à l’origine de SAP R3.
  • ARCEPNouvelle appellation de l'ART depuis la loi postale du 21 mai 2005.
    Celle-ci faisait suite à la directive du 15 décembre 1997 concernant des règles communes pour le développement du marché intérieur des services postaux : Elle pose le principe d’une ouverture progressive et maîtrisée du secteur postal à la concurrence dont l'ouverture totale du marché est prévue en 2009.
  • ARTAutorité administrative indépendante, créée dans le cadre de la Loi de Réglementation des Télécommunications du 26 juillet 1996.
    Sa mission est d'assurer le développement et la supervision de l’ouverture à la concurrence du secteur des Télécoms en France. Elle s'intéresse essentiellement aux opérateurs et au bon respect de la concurrence et des obligations de service public.
    Dep
  • ARIN American Registry for Internet Numbers Organisation à but non lucratif en charge des ressources IP pour les zones Amérique du Nord et une grande partie de l'Afrique. ARIN est l'un des quatre centres internet régionaux (en anglais " Regional Internet Registries" [RIR]) qui existent dans le monde. Il assure la coordination administrative et technique des fonctions adressage et routage à travers le réseau (attribution d'adresses IP, numéros AS). www.arin.net/ (http://www.arin.net/) Les autres RIR : APNIC, LACNIC, RIPE NCC.
  • ARCFichier ARChive. Contient en général plusieurs fichiers compressés. Utilisez Stuffit Expander pour décompresser sur Mac, Winzip ou Arc sous Windows
  • ARJFichier archive. Fichier compressé; utilisez Winzip ou Arj pour décompresser sous Windows
  • ARPProtocole utilisé localement sur un réseau pour la résolutions des adresses physiques MAC en adresses logiques IP.
  • ARPANETRéseau militaire américain (1960-1970) à l’origine d’Internet. Son principe de maillage permettait l’acheminement des données, même lorsqu’une liaison était rompue.
  • ARAStandard Apple permettant l’accès à distance aux réseaux d'ordinateur Macintosh grâce à un modem. Il assurait la sécurité à l’aide d’un retro-appel.
  • ARchitecture Intégrée de Systèmes d'informationOutil de modélisation des processus métier de l’entreprise (BPM).
    On le doit au professeur Scheer qui est aussi à l’origine de SAP R3.
  • Architecture Orientée ObjetPrincipe d'architecture informatique construite avec des composants métiers (processus) capables d'échanger entre eux.
    Il est fait appel aux technologies de type services Web, Corba, DCOM, EJB etc dans le cadre d'une démarche d'urbanisation du système.
  • ArobaseCaractère “@” ou “a commercial”. Introduit en informatique il y a une trentaine d’années pour définir certaines notations, il connaît un nouveau succès avec Internet. Il est employé dans les adresses électroniques (mail) pour relier le nom du titulaire d'un compte au nom du domaine auquel il appartient. Dans cet usage, on le prononce souvent “at” (“dupont at entreprise point com” pour “d
  • Arbitrated loopDans un réseau Fibre Channel, topologie de liaison où chaque port est connecté au suivant, formant ainsi une boucle.
  • ASFITerme conseillé par la Commission générale de terminologie pour remplacer Wi-Fi. Si le coeur vous en dit etc
  • ASCII American Standard Code for Information Interchange Système de codage des caractères alphanumériques. Ce sont les caractères de A à Z en majuscule ou minuscule et les chiffres, plus les signes de ponctuation et les caractères accentués. On parle de caractères ASCII pour un texte sans enrichissement typographique, et sans graphique. Codification des caractères et des symboles sur 1 octet (8 bits, soit 256 possibilités) utilisé par Unix et les micro-ordinateurs (PC et Mac).
    A l’origine codé sur 7 bits, il ne permettait que 128 possibilités.
    Sur 8 bits, on obtient les 256 possibilités de l’ASCII étendu. Les 128 caractères supplémentaires diffèrent d’un OS à l’autre (PC ou Mac, Unix).
  • ASP (logicFournisseur de service pratiquant un mode de commercialisation par location d’une application, autrement nommée SaaS (Software as a Service). L’application est mise à disposition à distance (sur un serveur) et à la demande, l’utilisateur ne payant qu’en fonction de son utilisation.
  • ASAGamme de solutions de sécurité multifonctions (appliances) proposée par Cisco pour bloquer les attaques avant qu’elles ne se répandent par le réseau.
  • ASPIInterface logicielle d'origine Adaptec, permettant de développer des drivers de contrôle des périphériques SCSI.
  • ASP (MicroLangage de Microsoft, proche de Visual Basic, utilisé pour programmer des fonctions activées lors de la consultation sur Internet, mais exécutées sur le serveur.
    Page HTML qui contient des commandes exécutées par un serveur avant d'être envoyées au navigateur. Avantage par rapport à javaScript : le travail ne s'effectue pas sur l'ordinateur.
  • AS/400Ordinateur basé sur le système d'exploitation OS/400, le tout fabriqué par IBM.
  • ASRReconnaissance automatique de la parole. Elle permet quelques sélections à l’entrée des centres d’appel notamment.
  • Association Française des Utilisateurs de TélécommAssociation Française des Utilisateurs de Télécommunications
  • Association Française pour le Nommage Internet en Coopérationassociation à but non lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle a été créée en décembre 1997 par la volonté conjointe de l'INRIA et de l'Etat représenté par les ministères chargés des télécommunications, de l'industrie et de la recherche. A repris les activités du NIC-France / INRIA le 1er janvier 1998 pour mieux associer tous les acteurs d'Internet, publics ou privés, à son action et avoir une souplesse de gestion qu'un établissement de recherche ne permettait pas. - Centre de gestion (registre) et de ressources (NIC France) des noms de domaine Internet géographiques (ccTLD) pour la France : "".fr"" et "".re"" (Ile de la Réunion). Http://www.nic.fr/
  • Asynchrone1) Qualifie un mode de transmission qui ne s’appuie pas sur des trames de longueur fixes et un repérage systématique d’intervalles de temps réguliers.
    Les intervalles de temps entre deux trames ne sont pas réguliers. Lorsqu'une application a besoin d'émettre un message, elle utilise le nombre de trames nécessaires pour que le message complet soit envoyé. Le débit est imposé pa
  • Asynchronous JavaScript And XMLArchitecture informatique basée sur la combinaison du langage Javascript, du langage de balisage XML (ou JSON), des CSS, du DOM et de requêtes HTTP permettant de réaliser des applications Internet minimisant les appels au serveur, les RIA (Rich Internet Application). Outre les limites parfois dues aux navigateurs AJAX risque de pénaliser le référencement naturel.
  • Asynchronous Transfer ModeProtocole de transmission rapide par paquets de longueur fixe (53 octets): les cellules. Toutes les cellules portent une étiquette et suivent le même chemin. C'est une technologie de commutation hybride entre la technique de commutation de circuit, utilisée dans les réseaux téléphoniques, et la technologie de commutation de paquets, utilisée dans les réseaux informatiques.
    L'appel d
  • Asymetric Digital Subscriber LineProtocole et vstandard de communication permettant de transférer au moins 6 Mbps sur une ligne téléphonique traditionnelle. - Liaison faisant passer les communications Internet sur une ligne téléphonique standard en les accélérant fortement grâce à un modem spécial situé à chaque extrémité. L'accélération et la fiabilité dépendent de la longueur et de la qualité de la ligne.
    Essentiellement destinée à la consultation de pages web, cette liaison se caractérise par une vitesse des informations entrantes logi
  • Assisted - Global Positioning SystemSystème qui intègre un récepteur GPS dans un téléphone portable.
    Ce système compact à en outre l'avantage d'être plus rapide et plus précis qu'un GPS traditionnel.
  • ATAPIInterface pour les CD, les DVD ou les lecteurs de bandes, définie par la carte mère.
  • ATAInterface utilisée par les cartes mères des PC pour communiquer avec les disques. On appelle par abus le connecteur ATA 40 broches: "connecteur IDE".
  • ATM (réseaProtocole de transmission rapide par paquets de longueur fixe (53 octets): les cellules. Toutes les cellules portent une étiquette et suivent le même chemin. C'est une technologie de commutation hybride entre la technique de commutation de circuit, utilisée dans les réseaux téléphoniques, et la technologie de commutation de paquets, utilisée dans les réseaux informatiques.
    L'appel d
  • Atelier de Génie LogicielPlate-forme qui intègre l’ensemble des outils nécessaires à une programmation rapide et efficace : éditeur de texte (outil de saisie, assistée ou non, avec aide en ligne etc), création graphique (dessin d’écran etc), gestion de la configuration, interface avec le système, méthode d’accès aux fichiers ou SGBD, compilateur(s), debugger(s)
  • Attaque par rebondAttaque menée par un hacker via un autre ordinateur qui se trouve involontairement complice et qui expédie les messages d'attaque à la victime, masquant ainsi l'identité du véritable agresseur.
  • AttritionErosion, perte de clients ou d’abonnés. C’est un phénomène souvent normal entre deux actions de marketing.
  • Attachement Unit Interface InterfaceInterface entre le contrôleur Ethernet et un transceiver. Désigne aussi la connectique de type DB15.
  • AUIInterface entre le contrôleur Ethernet et un transceiver. Désigne aussi la connectique de type DB15.
  • AudioCe terme est associé à la reproduction d'un son, comme la partie sonore d'une émission de télévision plutôt que la partie image.
  • AuthenticodeIdentification de l'expéditeur et de l'intégrité du code transmis sous Internet par encryptage. Géré par Verisign.
  • AuthentificationProcédure qui permet d’effectuer les contrôles suivants lors de la transmission d’un message : identification : s'assurer de l'identité d'un interlocuteur ou d'un équipement distant au travers d'un réseau informatique, par exemple, à l’aide d’un mot de passe secret non-répudiation : obtenir une preuve fiable de la réception du message
  • Authentification, Autorisation, JournalisationPrincipe d’accès sécurisé développé dans les solutions modernes à base d’annuaire : authentification de l’utilisateur, authorisation d’accès aux ressources en fonctions des privilèges attribués, accounting (journalisation) des accès réalisés.
  • AutocomBoîtier électronique auxquels sont reliés tous les postes téléphoniques d’une entreprise et toutes les lignes téléphoniques extérieures. Il assure le cheminement des communications.
  • Autorité de certificationDans une organisation de type PKI, entité qui est habilitée à émettre des certificats.
    Il existe des organismes privés spécialisés comme Verisign ou Certinomis, mais tout organisme ou société peut se définir comme CA avec ses interlocuteurs.
  • Autorité de Régulation des Communications ElectroniquesNouvelle appellation de l'ART depuis la loi postale du 21 mai 2005.
    Celle-ci faisait suite à la directive du 15 décembre 1997 concernant des règles communes pour le développement du marché intérieur des services postaux : Elle pose le principe d’une ouverture progressive et maîtrisée du secteur postal à la concurrence dont l'ouverture totale du marché est prévue en 2009.
  • Autorité de Régulation des TélécommunicationsAutorité administrative indépendante, créée dans le cadre de la Loi de Réglementation des Télécommunications du 26 juillet 1996.
    Sa mission est d'assurer le développement et la supervision de l’ouverture à la concurrence du secteur des Télécoms en France. Elle s'intéresse essentiellement aux opérateurs et au bon respect de la concurrence et des obligations de service public.
    Dep
  • Autoroute de l'informationDésignait dans les années 90 les liaisons rapides qui forment l’ossature des réseaux de communications modernes (Internet, Renater, Transpac, ATM etc.).
    L’automobile (même virtuelle) n’ayant décidément plus la cote, le terme à la mode dans la société civile est plutôt maintenant “société de l'information".
  • Authentification, Autorisation, AccountingPrincipe d’accès sécurisé développé dans les solutions modernes à base d’annuaire : authentification de l’utilisateur, authorisation d’accès aux ressources en fonctions des privilèges attribués, accounting (journalisation) des accès réalisés.
  • Automatic Number IdentificationFonctionnalité des systèmes téléphoniques permettant d’identifer l’appelant en fonction de son numéro.
  • Audio Vidéo InterleaveFormat de fichier d'animation vidéo d'origine Microsoft et, de fait, l'un des standards.
    Les fichiers de ce format peuvent être lus sans qu'il soit nécessaire de recourir à une carte d'extension spécifique. Les images et le son sont traités de manière séquentielle.
    AVI fait appel à des codecs comme MPEG ou H.263.
  • Automated Vehicle LocationGéolocalisation des véhicules à l'aide des systèmes GPS.
  • Automatic Speech Recognition.Reconnaissance automatique de la parole. Elle permet quelques sélections à l’entrée des centres d’appel notamment.
  • Authentication HeaderSous-protocole de sécurité de IPSec, entête d'authentification qui garantit l'intégrité et l'origine des données mais ne protège pas la confidentialité.
  • Automated Fingerprint Identification SystemSystème automatique d'identification des individus à l'aide de leurs empreintes digitales.
  • Automatic Call DistributionSystème effectuant le traitement des appels téléphoniques reçus dans un call center (routage, distribution, supervision, reporting). Il permet notamment de répartir automatiquement la charge sur plusieurs opérateurs.
  • AVIFormat de fichier d'animation vidéo d'origine Microsoft et, de fait, l'un des standards.
    Les fichiers de ce format peuvent être lus sans qu'il soit nécessaire de recourir à une carte d'extension spécifique. Les images et le son sont traités de manière séquentielle.
    AVI fait appel à des codecs comme MPEG ou H.263.
  • AVLGéolocalisation des véhicules à l'aide des systèmes GPS.
Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web
Nous vous informons que pour l'instant nous ne stockons aucun cookies lors de votre navigation sur tous nos sites - En savoir plus - OK