www.solutions-
impressions.com et .fr

Nos sites :
    Service Client : 06 15 07 95 00 - atelier.9@wanadoo.fr   Prepresse : 06 15 07 95 00    Fax : 09 72 47 78 49    Repondeur : 06 15 07 95 00 Demande Contact   Demande devis   S'inscrire a la newsletter   Images HD gratuites   Marches, appels d'offres   Nos pdf conseils   Glossaire, Lexique
Lexique : près de 2.000 termes expliqués en Imprimerie - Pao - Prepresse - Edition - Informatique - Internet - Réseaux ...
Dialoguez en direct
Identifiez-vous avec un email, ou un n° client (C411...) Actuellement non disponible :
Bernard Hélène Daniele
Envoyer un email
Commandez en confiance Controle_fichier_gratuit.jpg Ecoute_conseils.jpg 30_ans_experience.jpg 3_clics_panier72ppp.png Fabrique_en_France.jpg PaySecure.jpg Livraison_gratuite.jpg
Signaler une erreur Dictionnaire, lexique des termes de l'imprimerie, de la communication :
  • QuadrichromieProcessus d'impression selon les quatre couleurs primaires en impression le Cyan, le Magenta et le Jaune auxquelles on a ajouté le Noir. Toutes les autres couleurs sont obtenues à partir du mélange de ces quatre couleurs primaires selon le principe des couleurs soustractives. C'est-à-dire que pour obtenir une couleur donnée, il faut mélanger un pourcentage variable de chacune des quatre couleurs. Le principe des couleurs soustractives vient du fait qu'un pourcentage de 100% de Cyan, de Magenta et de Jaune donnent en principe du Noir. La couleur noire ainsi obtenue n'étant pas très consistante, une encre noire a été ajoutée afin de bien restituer les éléments noirs, entre autres au niveau de la typographie. Toutes les autres couleurs s'obtiennent en diminuant le pourcentage de l'une ou l'autre des couleurs primaires pour en arriver à la couleur blanche constituée de l'absence des quatre couleurs primaires de ce processus d'impression.
  • Queue Nom du blanc qui reste dans la page où vient de s’achever l’une des principales divisions de l’ouvrage.
  • RVBLes trois couleurs de base en provenance du monde du vidéo et de la télévision Red (Rouge), Green (Vert) et Blue (Bleu). Le mélange des couleurs est alors obtenu par l'augmentation ou la diminution de la lumière du spectre visible. Ainsi, la couleur blanche est obtenue lorsque les trois couleurs de base ont une intensité de 100%, alors que le noir résulte de l'absence de lumière. Ce principe s'appelle couleurs additives, par opposition au principe des couleurs soustractives utilisé lors de l'impression en quadrichromie. - Technique d’affichage des couleurs au moyen d’un écran, en utilisant des faisceaux Rouge,Vert, Bleu. Composantes de la synthèse additive de la lumière. Les couleurs secondaires sont plus claires que les primaires, c’est pour cela que leur synthèse est appelée additive.) Une image RVB est une image vidéo, par opposition à l'image en mode CMJN, qui est imprimée. Modèle chromatique basé sur la synthèse additive (le mélange des 3 couleurs primaires, la lumière forme le blanc) utillisé pour l’affichage vidéo. A proscrire pour l’impression offset.
  • RFIDDans la technologie RFID, puce électronique d’identification, munie d’une antenne intégrée, et qui stocke des informations lues par un terminal portable.
    Les tags non alimentés (dits passifs) sont temporairement excités par courant induit par le terminal.
    Les tags auto-alimentés (dits actifs) sont alimentés par une pile, remplaçable ou non, suivant les modèles.
    La capacité de stockag
  • RGBLes trois couleurs de base en provenance du monde du vidéo et de la télévision Red (Rouge), Green (Vert) et Blue (Bleu). Le mélange des couleurs est alors obtenu par l'augmentation ou la diminution de la lumière du spectre visible. Ainsi, la couleur blanche est obtenue lorsque les trois couleurs de base ont une intensité de 100%, alors que le noir résulte de l'absence de lumière. Ce principe s'appelle couleurs additives, par opposition au principe des couleurs soustractives utilisé lors de l'impression en quadrichromie. - Technique d’affichage des couleurs au moyen d’un écran, en utilisant des faisceaux Rouge,Vert, Bleu. Composantes de la synthèse additive de la lumière. Les couleurs secondaires sont plus claires que les primaires, c’est pour cela que leur synthèse est appelée additive.) Une image RVB est une image vidéo, par opposition à l'image en mode CMJN, qui est imprimée. Modèle chromatique basé sur la synthèse additive (le mélange des 3 couleurs primaires, la lumière forme le blanc) utillisé pour l’affichage vidéo. A proscrire pour l’impression offset.
  • RTFFichier contenant les enrichissements typographiques; utilisez Microsoft Word ou tout autre traitement de texte.
  • RIPInterface qui transcode les données de l’ordinateur dans le langage de l’imprimante, de la photocomposeuse, du Ctp, du traceur, etc. Dans le monde des industries graphiques, on appelle RIP l’outil informatique qui permet de tramer des données afin de les rendre imprimables. Le RIP fait le lien entre des données informatiques et des données exploitables pour l’impression. Interface qui transcode les données vectorielles envoyées de l'ordinateur en image bitmap supporté par l'imprimante ou de la photocomposeuse.
  • RainageEcrasement et marquage linéaire en creux du papier par un filet raineur (non coupant), ou d’une platine de découpe, afin de faciliter un pliage net pour tout grammage de papier supérieur à 160/170 gr/m2. Le rainage permet de plier le papier sans risque de cassure des fibres.
  • RameEnsemble de 500 feuilles de papier d'un même format. Une rame est elle-même décomposée en vingt "mains" de vingt-cinq feuilles.
  • Ramette Ensemble de 500 feuilles de papier dans un format obtenu par massicotage d’une rame. Le format le plus courant étant le A4, 21 x 29,7 cm (in quarto).
  • Rastérisation La rastérisation ou pixelisation est le procédé qui consiste à convertir une image vectorielle en une image matricielle destinée à être affichée sur un écran ou imprimée par un matériel d’impression.
  • RectoFace d'une feuille, la première imprimée ou face d'un feuillet. Page de droite dans un livre. Opposé = verso.
  • Rééchantillonnage Modification du nombre de pixels composant une image lors du redimensionnement de cette dernière. Agrandir une illustration entraîne un ajout de pixels dont la couleur est établie en fonction des pixels voisins. La réduire, en revanche, entraîne une suppression de pixels (sous-échantillonnage). Ces deux types d’opérations altèrent la netteté de l’image.
  • RefenteSéparation de plusieurs éléments d'impression sur une même feuille.
  • RéflexionRetour de la lumière dans le milieu incident, de manière spéculaire ou diffuse. La réflexion spéculaire ne donnant aucune information sur la couleur de l'objet, sa répartition spectrale est identique à celle de l'illuminant, elle doit être éliminée lors des mesures de couleur.
  • RéimpressionReproduction d'une première édition d'un ouvrage sans la changer.
  • ReliureProcédé d’assemblage des éléments d’un document. Suivant les techniques de reliures de nombreux termes sont utilisés. Ce sont aussi toutes les étapes de finitions d’un ouvrage imprimé : coupe, pliage, brochage, collage, encartage, cellophanage, mise en boîte.
  • Reliure à dos carré colléTechnique d’encollage de la tranche d’un livre, éventuellement après grêcquage des feuilles pour une meilleur accroche de la colle, sur un support de couverture souple ou rigide sur est enboîté sur la tranche.
  • Reliure à rabatCouverture d’un livre avec un oudeux rabats permettant une meilleure prise en mains du document..
  • Reliure anneaux plastiqueAssemblage de feuilles à perforation rectangulaires par un peigne plastique appelée spirale.
  • Reliure métalAssemblage d’un document par anneaux métalliques jumelés de couleur. Nommée également reliure Wire-O, nom du fabricant.
  • Reliure soupleAspect d’un document relié possédant une couverture réalisée dans un grammage de papier moins épais qu’un carton servant de support à une reliure rigide
  • Reliure spiraleProcédé de reliure de feuilles perforées au moyen d’une spirale métallique ou plastique passant dans chaque trou du document
  • Remanier On utilise ce mot pour dire qu’on chasse ou qu’on reprend une ligne afin de procéder à une correction (suppression ou ajout). On s’en sert encore quand on modifie la justification, soit pour réparer une erreur, soit pour faire une nouvelle édition (remanier une composition d’un format sur un autre).
  • Renvoi Signe marginal quelconque répété dans la matière pour dire que ce qui est écrit en marge, à la suite du renvoi, doit figurer dans cette matière. Le renvoi se dit aussi de l’appel de note.
  • Repérage Positionnement de plusieurs images l’une sur l’autre afin de réaliser une parfaite superposition des éléments. L’action du repérage représente la parfaite superposition des couleurs au moment de l’impression. L’imprimeur qui «cale» sa machine corrige, entre autres, le repérage de son impression.
  • RepèrePetit symbole, dans la marge, qui facilite la superposition des couleurs ou, dans un document, qui indique le format, la pliure, etc.
  • Repère de coupeMarques (repères ou croix de repérage) imprimées dans la marge permettant de repérer les différentes couleurs lors de l'impression, et de bien placer le massicotage en finition.
  • RepiquageImpression de feuilles déjà imprimées pour les compléter d'une information complémentaire personnalisée : prix, adresse, date, etc. Par exemple : ajout d'une date dans un encart prévu sur une affiche).
  • RéplicationLa réplication est une technique permettant de répliquer le contenu des serveurs distants. Cette technique est parfois appelée la mise en miroir.
  • ReportTerme désignant le passage de l'état de film à l'état de forme imprimante plaque, écran, etc)
  • Reproduction Copie d’un document, œuvre d’art, fidèle à l’original. Photocopie par numérisation, copie directe, impression de fichier d’un document papier ou numérique.
  • Reproduction illiciteReprésentation par quelque procédé que ce soit, copie Internet, Xérographie, photographie, film, bande magnétique ou autres méthode d’un document original, œuvre d’art.. Toute reproduction illégale constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code Pénal concernant la protection des droits d'auteur. Aussi, toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle de textes, photos, graphiques, mises en page, animations, faite sans le consentement de l'auteur est illicite. - Loi du 11 mars 1957, article 40, 1er alinéa). Mais certaines possibilités de reproduction sont prévues par les textes : La Loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, que les copies ou reproduction strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à l'utilisation collective d'une part, et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration.
  • ReprographieEnsemble des techniques utilisées dans la reproduction de documents à l’identique.
  • RéservePartie ou texte défoncé, zone non imprimée dans un aplat, ou dans une zone imprimée en couleurs.
  • RésolutionLa résolution indique le niveau de qualité de l'image. Plus la résolution est élevée, meilleure sera la qualité de l'image. Dans le monde Macintosh, la résolution d'une image s'exprime en dpi. Ainsi une image offrant une résolution de 300 dpi contiendra plus d'information et sera d'une meilleure qualité qu'une image offerte en résolution d'écran soit 72 dpi. Du côté des IBM/Compatibles, la résolution d'une image s'exprime par la taille en pixels de l'image. Ainsi une image 2 072 X 1 024 pixels sera plus détaillée et de meilleure qualité qu'une image d'une taille de 640 X 480 pixels. Désigne le nombre de pixels par unité de longueur. La résolution d'image se mesure généralement en pixel par pouce (ppp). Une image de résolution élevée contient un plus grand nombre de pixels : 1 image de 1 pouce x 1 pouce de 72 ppp contient un total de 5.184 pixels, alors que la même image en 300 ppp contient 90.000 pixels
  • Retiration Impression simultanée des deux côtés de la feuille en un seul passage en presse (presse en retiration), ou retournement de la feuille imprimée recto pour l’impression verso sans changement de forme (bascule IN12).
  • RetoucheTechnique qui consiste à éliminer les défauts ou à améliorer l’apparence d’une image avant de fabriquer des épreuves.
  • Retrait Dans une brochure, les pages du milieu sont plus courtes que celles de l’extérieur à cause de l’épaisseur du papier au niveau de la reliure. En tenir compte dans les marges réservées autour des mises en page..
  • Retrait des sous-couleursFonction électronique par laquelle on réduit la couleur dans les zones les plus sombres de l’image et on la remplace par du noir.
  • RognageTechnique qui consiste à couper les marges (le bord perdu) des ouvrages reliés ou brochés afin d’égaliser les tranches (côtés non reliés).
  • RognePartie des éléments visuels de la page qui seront supprimés lors de la coupe.
  • RognureDéchet de papier suite à la mise au format définitif d'un ensemble de feuilles au massicot.
  • RomainCaractère typographique d'une famille, dont les jambages sont droits, par opposition à sa version italique. La première transposition typographique de l’ecriture humanistique fut baptisée « romain » parce que ses premiers caractères furent réalisés au monastère de Subiaco, près de Rome.
  • RosetteMotif créé quand des trames de couleur différente sont placées selon l’angle d’inclinaison désiré.
  • Rotative Machine à imprimer en continu avec des tirages imporatnts, utilisant du papier en bobines.
  • Rouge, Vert, BleuLes trois couleurs de base en provenance du monde du vidéo et de la télévision Red (Rouge), Green (Vert) et Blue (Bleu). Le mélange des couleurs est alors obtenu par l'augmentation ou la diminution de la lumière du spectre visible. Ainsi, la couleur blanche est obtenue lorsque les trois couleurs de base ont une intensité de 100%, alors que le noir résulte de l'absence de lumière. Ce principe s'appelle couleurs additives, par opposition au principe des couleurs soustractives utilisé lors de l'impression en quadrichromie. - Technique d’affichage des couleurs au moyen d’un écran, en utilisant des faisceaux Rouge,Vert, Bleu. Composantes de la synthèse additive de la lumière. Les couleurs secondaires sont plus claires que les primaires, c’est pour cela que leur synthèse est appelée additive.) Une image RVB est une image vidéo, par opposition à l'image en mode CMJN, qui est imprimée. Modèle chromatique basé sur la synthèse additive (le mélange des 3 couleurs primaires, la lumière forme le blanc) utillisé pour l’affichage vidéo. A proscrire pour l’impression offset.
  • RoulageAction de faire tourner la machine après réglage d'une bonne feuille.
  • Roulé (pli)Pli(s) parallèle(s), une extrémité rejoint l'autre en pliant cette dernière toujours sur elle-même et dans le même sens.
  • Routage Action effectuée par un équipement appelé routeur. Le routeur détermine le chemin qu'une communication ou un paquet de données doit emprunter sur un ou des réseaux. Un routeur a donc une fonction d'aiguillage.
  • Routeur (imprimerie)Personne ou société chargée des opérations d’expédition ou de diffusion en nombre, de colis, lettres, imprimés, journaux, érique et offset).
  • RoughEsquisse du message publicitaire ou d’un projet, réalisée au feutre ou mise en page d'une photo à réaliser donnant un aperçu rapide rough) de ce qu'attend le client ou le concepteur grâce à une simulation des textes et des images par des blocs.
  • Radio Frequency IDentification Dans la technologie RFID, puce électronique d’identification, munie d’une antenne intégrée, et qui stocke des informations lues par un terminal portable.
    Les tags non alimentés (dits passifs) sont temporairement excités par courant induit par le terminal.
    Les tags auto-alimentés (dits actifs) sont alimentés par une pile, remplaçable ou non, suivant les modèles.
    La capacité de stockag
  • Red, Green, BlueLes trois couleurs de base en provenance du monde du vidéo et de la télévision Red (Rouge), Green (Vert) et Blue (Bleu). Le mélange des couleurs est alors obtenu par l'augmentation ou la diminution de la lumière du spectre visible. Ainsi, la couleur blanche est obtenue lorsque les trois couleurs de base ont une intensité de 100%, alors que le noir résulte de l'absence de lumière. Ce principe s'appelle couleurs additives, par opposition au principe des couleurs soustractives utilisé lors de l'impression en quadrichromie. - Technique d’affichage des couleurs au moyen d’un écran, en utilisant des faisceaux Rouge,Vert, Bleu. Composantes de la synthèse additive de la lumière. Les couleurs secondaires sont plus claires que les primaires, c’est pour cela que leur synthèse est appelée additive.) Une image RVB est une image vidéo, par opposition à l'image en mode CMJN, qui est imprimée. Modèle chromatique basé sur la synthèse additive (le mélange des 3 couleurs primaires, la lumière forme le blanc) utillisé pour l’affichage vidéo. A proscrire pour l’impression offset.
  • Rich Text FormatFichier contenant les enrichissements typographiques; utilisez Microsoft Word ou tout autre traitement de texte.
  • ReleaseForce d'adhérence de l'adhésif sur son protecteur.
  • Raster Image ProcessorInterface qui transcode les données de l’ordinateur dans le langage de l’imprimante, de la photocomposeuse, du Ctp, du traceur, etc. Dans le monde des industries graphiques, on appelle RIP l’outil informatique qui permet de tramer des données afin de les rendre imprimables. Le RIP fait le lien entre des données informatiques et des données exploitables pour l’impression. Interface qui transcode les données vectorielles envoyées de l'ordinateur en image bitmap supporté par l'imprimante ou de la photocomposeuse.

Dictionnaire, lexique des termes de l'informatique, des réseaux et de l'internet :
Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web
Nous vous informons que pour l'instant nous ne stockons aucun cookies lors de votre navigation sur tous nos sites - En savoir plus - OK