www.solutions-
impressions.com et .fr

Nos sites :
    Service Client : 06 15 07 95 00 -    Prepresse : 06 15 07 95 00    Fax : 09 72 47 78 49    Repondeur : 06 15 07 95 00 Demande Contact   Demande devis   S'inscrire a la newsletter   Images HD gratuites   Marches, appels d'offres   Nos pdf conseils   Glossaire, Lexique
Lexique : près de 2.000 termes expliqués en Imprimerie - Pao - Prepresse - Edition - Informatique - Internet - Réseaux ...
Dialoguez en direct
Identifiez-vous avec un email, ou un n° client (C411...)Actuellement disponible :
Bernard Hélène Daniele
Commencer la discussion
Commandez en confiance Controle_fichier_gratuit.jpg Ecoute_conseils.jpg 30_ans_experience.jpg 3_clics_panier72ppp.png Fabrique_en_France.jpg PaySecure.jpg Livraison_gratuite.jpg
Signaler une erreur Dictionnaire, lexique des termes de l'imprimerie, de la communication :
  • SabrerOpérer d'importantes coupures dans un texte trop long, mais sans altérer l'esprit de celui-ci. Ce qui est différent du caviardage.
  • SaisieÉtape qui porte sur l’acquisition des données (textes et images), leur acheminement par ligne de transmission et leur introduction aux fins de traitement.
  • Sans empattementCaractéristique d'une police sans empattements. Son dessin est généralement peu contrasté. Les caractères sans empattements donnent un aspect clair et dépouillé aux documents.
  • Sans serifCaractère sans empattement.
  • SaturationPureté d’une teinte. La couleur est saturée lorsqu'elle atteint son niveau d'intensité maximum. sensation visuelle permettant d'estimer la proportion de couleur pure dans une sensation globale. Une couleur saturée est dite vive; à l'inverse, elle est lavée.
  • ScanTtransformation d'un document papier opaque ou transparent en fichier numérique.
  • Scanner (numériseur)Périphérique servant à reproduire en format numérique et par balayage un document ou une image en format " papier ". Il existe des numériseurs rotatifs et à plat. On peut cependant catégoriser le marché de la numérisation par balayage en quatres parties : 1) les numériseurs bureautiques (numériseurs à plat),
    2) les numériseurs de studio (numériseurs à plat),
    3) les numériseurs de production (numériseurs à plat et rotatifs) 4) et les numériseurs de production à haut débit (numérieurs à plat et rotatifs). Généralement, les numériseurs rotatifs sont réservés aux professionnels de la photogravure et aux imprimeurs. Ils offrent une très haute qualité de l'image, une très haute productivité à un prix généralement élevé. Quant aux numériseurs à plat, les nouvelles technologies aidant, ces derniers offrent une bonne qualité au niveau de l'image tout en étant faciles d'utilisation et d'un bon rapport qualité/prix.
  • Scripte (police)Fonte rappelant une écriture calligraphique attachée ou syncopée.
  • Scalable Vector GraphicsFormat XML donc extensible. Très compressible car format texte. Standard donc pérenne. Permet les animations et la transparence. Peut afficher des images bitmap. Encore très peu reconnu, car peu d'outils disponibles et manque d'implémentation au sein de navigateurs (besoin d'un plugin). Promis à un grand avenir malgré un démarrage lent, ce format est souvent cité comme capable de rivaliser avec les premières versions de Flash.
  • Sèche Effet d’un équilibre eau/encre rompu lors de l’impression et qui provoque un report d’encre sur des parties normalement non imprimées d’un document.
  • Sélection Dans le cadre de la synthèse soustractive (les 3 couleurs primaires forment le noir) la sélection génère trois fichiers + un pour le noir, correspondant chacun à l’une des couleurs primaires : cyan, magenta, jaune, noir.
  • SémantiqueÉtude des contenu des mots.
  • SémiologieÉtude systématique des signes qui permettent la communication, qu’ils soient visuels, textuels, verbaux… L’analyse sémiologique ne s’intéresse pas à la perception des messages, mais à leur mode de production, leur articulation, leur sens explicite ou implicite, leurs référents…
  • Sens d'enroulementSens dans lequel s'enroule la matière afin de l'adapter à une dépose automatique.
  • Sens machineSens du papier correspondant à la direction du flot de pâte sur la machine à papier.
  • Sens traversSens du papier perpendiculaire au sens machine. C'est généralement le sens d'impression en machine feuilles.
  • Séparation couleurPour imprimer un document couleur demi-tons sur une presse, il faut d'abord " séparer " la page de façon à extraire ses différentes composantes couleur et imprimer une séparation sur film pour chaque encre (cyan, magenta, jaune et noir), plus les tons directs (les séparations des tons directs sont également appelés tons directs superposés).
  • Sérif (police)Fonte composée de lettres à empattements.
  • SérigraphieLa sérigraphie est le procédé d'impression le plus polyvalent, parce qu'il permet d'appliquer de l'encre sur presque toutes les surfaces, du papier à la maçonnerie. Dans le procédé sérigraphique, on utilise un cadre recouvert d'une image pour contrôler la quantité d'encre appliquée sur la surface et sa répartition. Procédé d'impression par écran de soie (silk screen), généralement utilisé pour les affiches de très grand format : plus 80x120 cm. Procédé d'impression "à plat" à l'aide d'un écran de soie ou d'une toile métallique très fine, laissant filtrer de l'encre à travers les mailles laissées libres, sous l'effet d'une racle. La sérigraphie (du latin sericum la soie et du grec graphein l’écriture) est une technique d’imprimerie pouvant s’appliquer à différents supports. La technique consiste à faire passer une encre au travers d’un écran (sorte de pochoir). L’encre se dépose ainsi sur le support en reproduisant les formes ouvertes de l’écran. Procédé d’impression dérivé du pochoir, utilisant un écran de soie - certaines parties ont été obturées, l’encre ne traverse, pour se déposer sur le support, que les parties non obturées. Impression sur tout support
  • ShotEn photographie, action d’enregistrer une image, en prise de vue.
  • SiccomètreAppareil pour mesurer le temps de séchage des encres.
  • SigleGraphisme des lettres initiales du nom d'une société ou d'un organisme.
  • SigneUnité de comptage d’un texte. Chaque lettre ou signe de ponctuation ainsi que et les blancs sont comptés.
  • SignetDocument imprimé, relié au dos par un ruban. Ruban marque-page d'un livre.
  • SimiliDocument en demi-teinte tramée réalisé d'après un fichier comprenant des dégradés de valeurs. Procédé de photogravure utilisé pour la reproduction des photos en offset. Consiste à transformer l’image en points. C’est une image demi-teinte tramée réalisée d’après un document comprenant des dégradés de valeurs.
  • SloganPhrase courte et facilement mémorisable, utilisée de façon répétitive pour développer la notoriété d’une marque ou d’une entreprise et faciliter l’attribution des actions de communication.
  • SlideImage positive sur support transparent, visualisée et reproduite par transmission de lumière. Une diapositive est habituellement montée dans un cadre, 35 mm ou 2 1/4" x 2 1/4" (6 x 6 cm). Un transparent est un film positif avec émulsion en ton continu dont les dimensions usuelles sont 4" x 5" (10 x 12,5 cm), 5" x 7" (12,5 x 17 cm),6" x 9" (15 x 22,5 cm) et 8" x 10" (18,5 x 25 cm).
  • Sommaire Enumération des titres de chapitre d’un ouvrage avec pagination indiquée.
  • SortieÉtape qui porte sur la production du support imagé. L’automatisation de l’imprimerie détermine si la sortie se fait sur film, sur plaque ou directement sur presse.
  • Soufflet Renfort de papier kraft collé d’une part sur le dos de la couverture et d’autre part sur le corps d’un livre de forte épaisseur pour en augmenter la solidité.
  • Sous couleurs En quadrichromie, ce terme désigne les couleurs cyan, magenta et jaune.
  • Sous-échantillonnageRéduction de la résolution d’une image, par diminution du nombre de pixels, entraînant la perte de certains détails.
  • Soutien (noir soutenu) Pour obtenir un noir dense et profond en offset, ajouter une valeur tramé du cyan sous les zones noires aplat : en général 50 à 70%. Ne pas utiliser un noir soutenu pour les textes et traits de faibles épaisseurs.
  • SpécimenEssai de composition d'une partie d'un texte dans un caractère donné pour accord.
  • SpectrophotomètreAppareil de mesure de la couleur dans toutes les longueurs d’onde du spectre visible au moyen de nombreux capteurs.
  • Spot ColorCouleur imprimée séparément avec une encre assortie, plutôt que pendant l’impression en quadrichromie.
  • StyleEnsemble d'attributs de mise en forme d'un texte (caractères, paragraphes).
  • StyletType de plume spéciale dotée d’une cellule photoélectrique servant à écrire sur une tablette graphique.
  • Stacker Appareil servant à empiler les cahiers en sortie de rotative. (ou à empiler les plaques en sortie de Ctp).
  • Sur-échantillonnageAugmentation de la résolution d’une image, par ajout de pixels, pour faire ressortir les détails surtout dans les ombres.
  • Surencrage Dépassement du taux d’encrage (addition des 4 encres primaire) toléré par le procédé d’impression et le support utilisé. En offset feuille sur papier couché = maxi 300%).
  • Surfaçage Ajout d'un vernis ou pelliculage sur toute la surface de l'imprimé.
  • SurfacéPapier ayant reçu un apport en surface afin de réduire le peluchage.
  • SurimpressionImpression d'un élément, sans défoncer les éléments d'arrière-plan. Impression recouvrant tout ou partie d'une zone déjà imprimée. (Littéralement impression par-dessus). Le vernis est une surimpression. L'impression d’une couleur sur une autre permet d'en obtenir une 3è.
  • SurtitreTexte court placé au-dessus du titre.
  • SVGFormat XML donc extensible. Très compressible car format texte. Standard donc pérenne. Permet les animations et la transparence. Peut afficher des images bitmap. Encore très peu reconnu, car peu d'outils disponibles et manque d'implémentation au sein de navigateurs (besoin d'un plugin). Promis à un grand avenir malgré un démarrage lent, ce format est souvent cité comme capable de rivaliser avec les premières versions de Flash.
  • SWOPNorme régissant les spécifications pour impression sur rotative offset.
  • SymboleCatégorie de caractères dont les signes sont des symboles spéciaux et non des caractères alphanumériques
  • Synthèse additiveUtilisée par nos écrans, est constituée des trois lumières de base les couleurs primaires qui sont le rouge, le vert et le bleu). Sur Photoshop, les images peuvent ainsi être décomposées en couches et on peut alors ainsi voir l’affichage des couches rouge, verte et bleue séparément, soit en niveaux de gris, soit dans leur propre couleur. Sur ces couches, les parties sombres correspondent à l’absence de lumière.
  • Synthèse soustractiveUtilisée dans l’imprimerie, les couleurs primaires sont généralement le cyan, le magenta, le jaune et le noir. L’affichage des différentes couches des couleurs primaires en niveaux de gris est utilisé en quadrichromie afin de devenir des films offset. Le mélange de deux couleurs primaires sera une couleur secondaire plus sombre qui absorbera donc plus de nommée synthèse soustractive, que l'on est obligé de rajouter car sa formation à partir des trois autres couleurs est, pour des raisons d’impuretés est impossible). Méthode de création des couleurs par soustraction à la lumière blanche des composantes bleues, vertes et rouges, par l'emploi de filtres respectivement jaunes, magenta et cyan.

Dictionnaire, lexique des termes de l'informatique, des réseaux et de l'internet :
Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web
Nous vous informons que pour l'instant nous ne stockons aucun cookies lors de votre navigation sur tous nos sites - En savoir plus - OK